Ces femmes brillantes qui ont révolutionné le monde de l’informatique

Par : Emma - Catégories : Actualités et Nouveautés

Aujourd’hui malgré les campagnes menées pour attirer les femmes dans le secteur numérique, les femmes sont encore largement sous-représentées, seuls 14 % des postes dans le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication seraient occupés par des femmes.  

 

Pourtant, dans les années 50 le secteur informatique naissant, était presqu’exclusivement féminin. De nombreuses femmes ont d’ailleurs été pionnières dans ce domaine, malheureusement on ne connaît que trop peu leurs noms et leurs travaux.  

Augusta Ada Bryon a.k.a Ada Lovelace, a développé le tout premier programme destiné à être exécuté par une machine.

  

Cette scientifique et mathématicienne visionnaire a en effet développé le tout premier programme destiné à être exécuté par une machine. Cette machine elle l’imagine capable de lire des mots, des images, de la musique, en plus de résoudre des calculs compliqués. Ses notes préparatives et ses travaux ne seront utilisés qu’un siècle plus tard, bien après sa mort... Ils serviront à concevoir le tout premier ordinateur.  

 


Depuis cette femme avant-gardiste est célébrée chaque deuxième mardi d’octobre lors du “Ada Lovelace Day” celui-ci met en lumière les réalisations des femmes dans le domaine du STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques), un langage informatique porte même son nom.   

Hedy Lamarr, étoile d’Hollywood et pionnière de la technologie Wifi. Cette icône glamour qualifiée à l’époque de “plus belle femme du cinéma”, a aussi marqué l’Histoire grâce à ces qualités d’inventrice.  

 

On lui doit en 1941, la mise en place d’un système de codage des transmissions par étalement de spectre, destiné à mettre fin au torpillage de paquebots par les nazis durant la seconde guerre mondiale. À noter que son invention révolutionnaire est encore utilisée aujourd’hui pour les données GPS, les liaisons chiffrées militaires, les communications spatiales... Il donnera plus tard naissance aux systèmes de communication sans fil Bluetooth et Wifi, que nous utilisons encore aujourd’hui.  

Mary Wilkes est la première utilisatrice d’un ordinateur personnel. Elle travaille au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Grâce à ses connaissances en philosophie et sa vision particulière du code elle se distingue rapidement, et excelle en programmation. De ce fait, elle participe à la création de l’ordinateur LINC, le premier “mini-ordinateur personnel” au monde. Elle décide très vite de l’emporter ensuite à son domicile pour concevoir son programme d’exploitation.  

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire