Virus, Malwares… c’est quoi ? Et comment se protéger.

Si l’on a tendance à utiliser les termes « malware » et « virus » de façon interchangeable, ce sont deux choses différentes. La différence entre les malwares et les virus ?

UNiK Informatique protection Virus ransomware malware spywareUn « malware » est un terme englobant toutes sortes de logiciels malveillants, alors qu’un « virus » n’est qu’un type de logiciel malveillant. Le terme « malware » englobe tous les logiciels malveillants (malicious software) conçus pour infecter et endommager le système hôte d’un utilisateur. Un virus informatique n’est qu’un type de malware. De même que tous les carrés sont des rectangles, mais que tous les rectangles ne sont pas des carrés, tous les virus sont des malwares, mais tous les malwares ne sont pas des virus.

L’impact du virus dépend de son niveau de sophistication. Un code malveillant de base peut endommager votre disque dur ou supprimer des fichiers. Un virus plus complexe peut se tapir dans votre ordinateur et lancer une activité indésirable (comme diffuser des spams). Les virus très avancés (virus polymorphes) peuvent bloquer l’accès à votre appareil ou vos données et utiliser ses ressources pour des opérations de cryptage par exemple.

De plus, ces derniers modifient leur propre code pour éviter d’être détectés.

Est-ce vraiment important qu’un malware soit comme un virus si vous n’utilisez pas de logiciel antivirus ? Pas vraiment.

Sans un antivirus efficace, vous êtes vulnérable à tous les types de malwares. La différence entre un antivirus gratuit et un payant est principalement liée à son champ d’action beaucoup moins limité. Une version gratuite a pour seul et unique but de vous emmener vers sa version payante qui, elle, est optimale.

Subtilité : l’antivirus parfait n’existe pas et la menace reste réelle, c’est avant tout votre vigilance qui compte.

Un antivirus est comme un filtre, le gratuit sera un filet de tennis et le payant une moustiquaire, ça peut passer mais beaucoup moins.
Nouvrez jamais les pièces jointes sans connaître le destinataire, ne téléchargez pas de logiciels ailleurs que sur les sites de l’éditeur, ne faites pas suivre les chaînes de mails, ne faites pas de streaming… la liste est longue et non exhaustive.

Une idée répandue est que seul le système d’exploitation Windows est touché par ce problème. C’est beaucoup moins vrai aujourd’hui.
Au fur et à mesure que le parc d’ordinateurs Apple grandit (en particulier depuis le succès de l’iPhone) de plus en plus de hackers s'intéressent à ce système et cherche à exploiter ses failles.
Ce qui n’était pas le cas lorsque MacOS ne dépassait pas les 3% de part du marché mondial de l’informatique personnelle.
Ceci étant dit, vous comprendrez que si vous êtes utilisateurs des ordinateurs Apple, vous n’êtes pas totalement à l’abri des infections ou malwares en tout genre.

Chez UNiK Informatique vous trouverez des informations claires à vos questions, des solutions techniques si vous êtes infectés, et surtout de la prévention et de la protection avec nos propositions antivirales. N’attendez pas qu’il soit trop tard !